Étude : dégradation chaume

Un projet préventif contre les dégradations du chaume

Initiée en juin 2017, la démarche du parc naturel régional de Brière concernant les dégradations accélerées des couvertures en chaume causées par des champignons et cyanobactéries a permis de cerner l'ampleur du problème via un sondage auprès des propriétaires et de faire un état des lieux de la filière du chaume.

Des actions concrètes avec les professionnels sont déjà envisagées, toutefois les premiers résultats de l'étude nécessitent d'être approfondis :

  • en identifiant les micro-organismes en cause ainsi que leurs mécanismes de développement ;
  • en poursuivant l'enquête auprès des propriétaires sur les caractéristiques des chaumières et la situation sur le territoire.

À cet effet, un nouveau questionnaire public est en cours, ainsi que la diffusion d'une synthèse de l'étude précédemment menée.

 

Le recensement des chaumières et de leurs caractéristiques continue

Durant les mois à venir, le parc naturel régional de Brière espère pouvoir travailler en concertation avec tous les acteurs de la filière et notamment les propriétaires de chaumières pour construire des actions collectives et mobiliser des fonds.

Pour participer au projet et à la démarche collective, vous êtes invités à remplir le questionnaire en ligne qui sert à recenser le patrimoine de chaumières et le mettre en relation avec les futures études des micro-organismes :

Pour obtenir des renseignements, n'hésitez pas à contacter le parc naturel régional de Brière :