Centre aquatique Aquabaule - reconstruction

Après une procédure d’appel d’offres conduite en conception / réalisation lancée en été 2015, les élus communautaires ont retenu le groupement MAS – mandataire de 7 entreprises alliant les meilleures offres d’architecture bâtiments et paysage, de gros oeuvres, d’ingénierie, d’acoustique et de normes Haute Qualité Environnementale.

Un complexe aquatique aux multiples espaces

Le nouveau centre aquatique, dont l’ouverture est programmée en fin 2019, disposera non seulement de 125 m² de bassin d’apprentissage et d’activités (aquagym, aquabike) et de 220 m² de bassin de perfectionnement, d’une pataugeoire, mais aussi de deux espaces bien-être couvert et découvert à 31°.

La diversité des espaces laissera à chacun le plaisir de profiter des bienfaits des traditionnels hammam, sauna, spa, mur et buse massants et, plus insolites, des bains flottants et d’un bassin extérieur « nordique » d’eau de mer chauffée à 27° de 310 m².

Un pub, une tisanerie et une terrasse viendront également compléter l’offre d’accueil du public, même non nageur.

Le développement durable au coeur de ce projet HQE

D’une manière plus générale, le projet intègre une approche développement durable, par exemple :

  • Pompage eau de mer et PAC eau de mer en TC2
  • Les halles bassins sont peu profondes et bénéficient d'un éclairage naturel optimal grâce aux doubles orientations des façades Sud et Est
  • Les halles des bassins seront éclairées en direct, par des projecteurs équipés de lampes Leds à économie d’énergie
  • Des vitrages à contrôle solaire pour se prémunir des phénomène de surchauffe et de surintensité lumineuse (surveillance bassins) à l’aplomb des verrières en toiture
  • Chaque pédiluve est sur horloge avec une électrovanne
  • Couverture thermique du bassin extérieur
  • Récupération d'énergie pour le chauffage de l'eau chaude sanitaire, le chauffage des bassins, le chauffage de l'air, le chauffage de l'air neuf
  • Chaudières à condensation pour une récupération d'énergie sur les fumées
  • Limiteurs de débits sur chaque point d'eau douche avec régulateur et sur les lavabos avec limiteur type mousseur
  • Toiture végétalisée et espaces extérieurs végétalisés

Système "Ecoplage"

Il permettra de drainer une certaine quantité d’eau de mer pour :

d'une part alimenter la pompe à chaleur eau de mer (besoin de l'ordre de 85 m3/h),

d'autre part alimenter les besoins en eau de mer du centre aquatique (remplissage de bassins, renouvellement d'eau des bassins : besoins de l'ordre de 15 m3/h).

Prochaines étapes du projet Aquabaule

Gros œuvre : automne 2017 à printemps 2018,

Corps d'états secondaires (électricité, plomberie, chauffage…) : printemps 2018 à printemps 2019,

Ouverture prévisionnelle du nouvel établissement : fin 2019.

Coût total de l'opération (hors dispositif Ecoplage estimé à 1 500 000 €)

  • 11 759 000 € HT (foncier, études, travaux), dont :
  • 1 584 472 € de subventions de la Région des Pays de la Loire (équipement),
  • 220 000 € d’aides de l’ADEME - Fonds chaleur (pompe à chaleur),
  • 200 000 € de Fonds de Soutien à l’Investissement Public Local (pompe à chaleur),
  • une dotation (montant non déterminé) dans le cadre du Contrat Territoires-Région 2020.